Découvrir Porto-Novo
  Situation et Population
  Histoire et Religion
  Visite virtuelle
  Vie Pratique
  Administration Publique
  Education
  Santé
  Services
  Hôtellerie
  Loisirs - Association
  Vie Associative
  Animation
  Associations Locales
  Economie
  Activités Economiques
  Création Entreprise
  Environnement - Transport
  Vie Municipale
  L'équipe
  Services Municipaux
  Démarches Administratives
  Institutions
  Liste des Institutions
  Tourisme - Culture
  Actualités
  Patrimoine
  Musées
  Urbanisme
  Plan Occupation des Sols
  Permis de Construire
  Permis de Démolir
  Patrimoine Architectural
  Projets
  PDC
  Réalisations
  Partenaires
 
  Environnement et Transport

La lagune
Porto Novo se situe en bordure d’une lagune avec une valeur paysagère exceptionnelle. La lagune est elle-même un affluent du Golfe de Guinée qui est une ouverture sur l’Océan Atlantique. Cette configuration naturelle abritée a permis le développement d’activités maritimes et a modelé l’identité de la ville à travers des activités de pêche et de maraîchage. La berge, interface entre la terre et l’eau, contribue à l’identification du site par son peuplement spécifique et son paysage végétal.





Espaces verts, espaces publics
En dehors du jardin botanique, il y a 13 places publiques aménagées à Porto-Novo. Il s’agit de la place Bayol et l’avenue Malan, la place Cité de Grâce, la place Olory Togbé, la place Houssou Mèdé, la place du carrefour Java Promo, la place Togô, la place Kandvié, la place Adjarra-Docodji, la place de Tokpata 1, la place Tokpata 2, la place de l’Unité, la place AgassaTokpa, la place de Houinmé.

Les transports à Porto-Novo
La ville est bâtie en amphithéâtre au bord de la lagune, sur sa partie Nord. La lagune constitue un obstacle physique à l’extension de la ville au sud. Un seul pont permet de franchir la lagune en direction de Cotonou.

Voirie
La ville dispose d’un réseau de voirie structurant composé de demi couronnes et de radiales, presque complet. Ce réseau structurant est assez dense et s’étend environ sur 93 km dont 32 km sont revêtus (34%).

Chemin de fer
La ligne de chemin de fer traversant la ville est désaffectée. La voie lagunaire, ancienne liaison fluviale entre Porto-Novo et Cotonou n’est plus opérationnelle. Par contre celle reliant Porto-Novo aux Aguégués (cités lacustres) et au Nigeria (Gbadagri) reste toujours fonctionnelle.

Transport quotidien
Le transport des biens et des personnes est assuré à Porto Novo par taxi moto, les véhicules et moto individuels, la marche à pied pour le transport urbain et par les véhicules de tout genre pour le transport interurbain. Le taxi moto communément appelé « zémidjan » est le transport urbain le plus répandu. Il faut aussi signaler l’utilisation de pirogue dans les arrondissements 1 et 3. Les vélos et pousse-pousse sont fréquemment utilisés pour le transport de certains types de marchandises. Le transport vers les villes voisines est assuré par les voitures légères (5 à 6 places) et les bus et mini bus.

 
 
  Relations Internationales
  Afrique
  Amériques
  Europe
  Asie
  Numéros Utiles
  Urgences
  Administration
  Divers
 
  Recherche
 
 
 
  Lettre d'information
 
 
 
  Publicité